Semis hâtif : faites attention!

  • avr 01
    Kirk Van Will
    Semis hâtif : faites attention! By Kirk Van Will on Avril 1, 2019
    Categories: Soins du champ, Maïs Grain, Semis, Maïs pour ensilage, Soya, Conseils

    Demeurez bien informé de tous les nouvelles spécialisées en agriculture, en vous rendant au site maizex.com, où on y présente les conseils et suggestions de GLe parcours de nos rencontres durant l’hiver dernier nous aura permis de réfléchir sur les choses à essayer durant la prochaine année. Un des sujets qui a refait surface plusieurs fois au cours des récentes années, c’est l’avantage de procéder à un semis hâtif et de pousser au maximum la fenêtre de semis aussitôt que possible. Le plus grand avantage dont on a discuté est toujours le gain en rendement. Par contre, on parle moins souvent des désavantages et des risques associés à cette nouvelle façon de faire.
     
    Risques associés au maïs semé hâtivement
     
    1. Le compactage du sol qui prive de rendement. Parfois, « hâtif » est associé à des sols plus humides. Et lorsque le sol est humide, l’eau dans le sol agit comme un lubrifiant entre les agrégats du sol, leur permettant de se tasser plus serré que lorsque le sol est bien sec. Le compactage peut provenir de plusieurs équipements agricoles, et même d’un semoir.

    Planting Early? Be Aware!

    Maïs en semis direct : le sillon ne s’est pas refermé
     

        Mottes de racines fragiles suite à la compaction des parois du sillon         

     

    2. Le refroidissement par imbibition. Cela peut se produire si, après le semis, la température et l’humidité autour de la semence deviennent froides. Il s’en suivra une germination ralentie et une croissance retardée de la jeune pousse. Un choc thermique par le froid sur la semence conduira également à un plant moins vigoureux. Dans ce cas, la règle consiste à ne jamais devancer le semis lorsqu’un front froid approche, là où les températures prévues peuvent descendre jusqu’au point de congélation, ou bien lorsque de la pluie froide ou de la neige est attendue. 

    Planting Early? Be Aware!

     Plant de maïs montrant des signes de refroidissement par imbibition ou de choc thermique par le froid. www.aganytime.com

    3. Émergence irrégulière. La croissance réduite ou l’émergence irrégulière du plant peut survenir pour différentes raisons : maladies présentes dans le sol, comme le Pythium (champignon qui s’attaque à la racine) ou dommages causés par des insectes suite à une présence trop prolongée de la semence dans le sol. La profondeur du semis a constitué un sujet de conversation intéressant, en rapport avec l’uniformité de l’émergence. Toutefois, en présence de conditions moindres qu’idéales ou de semis plutôt hâtifs, cette idée survient avec de plus gros risques. Créer de meilleures conditions pour une uniformité de la résistance à la verse devient indispensable, tel que démontré par nos expériences de l’an dernier concernant le Gibberella et le Fusarium/niveau de DON. 

    Risques associés au soya semé hâtivement
     
    1. Émergence irrégulière.
    Des études ont démontré que l’eau absorbée par une semence de soya durant les premières 24 heures est critique dans le succès de l’émergence.
    (OMAFRA – Guide agronomique pour le soya. Publication 811F - http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/pub811/pub811.pdf )
     
    2. Ravageurs présents dans le sol.
    L’émergence irrégulière peut souvent être occasionnée par des pathogènes présents dans le sol (Pythium ou Phytophthora) ou par des insectes (ver fil-de-fer, mouche des semis). Durant les années passées, nos options de traitement de la semence de soya ont évoluées. Un nombre significatif de champs de soya ne reçoivent pas un ensemble complet de traitement de fongicide et d’insecticide pour la semence. Pour la portion de vos cultures où vous réaliserez probablement un semis hâtif, et peut-être dans des conditions moins qu’idéales, vous devriez repenser aux traitements à appliquer sur vos semences. 

    3. Syndrome de mort subite. Vous êtes plus à risque envers les maladies de saison tardive, comme le syndrome de mort subite : ses symptômes ne se manifestent que plus tard en saison, alors qu’il est déjà trop tard pour faire quoique ce soit. Cette maladie particulière se présente dès le semis, avec des conditions plus fraiches et humides. Des champs avec un historique de cette maladie devraient être signalés et une discussion touchant la sélection des variétés à choisir est recommandée avec votre représentant de semence.

    Planting Early? Be Aware!

          Alimentation par une larve de la mouche des semis (Université de l’état du Kansas)

     

    Planting Early? Be Aware!

     Syndrome de mort subite sur le soya (Université de l’état de l’Iowa)

     

    L’une des caractéristiques d’un producteur prospère consiste à agir en temps opportun. Toutefois, repousser les limites de cette façon de faire, pour se donner un certain avantage, vient également avec certains risques. Faites donc attention aux conditions météorologiques au moment où vous débutez vos semis et considérez peut-être de ralentir votre mouvement vers des semis hâtifs, si les pronostics commencent à s’annoncer défavorables.